Cher visiteur, présentez la souris sur une des icônes ci-dessus et cliquez pour accéder directement à la rubrique désirée. 
- F comme "Faux timbre" (Lettre "F")
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Message







MessagePosté le: Dim 1 Nov - 13:09 (2015)    Sujet du message: F comme "Faux timbre"

F comme "Faux timbre"

Un faux timbre est un timbre-poste réalisé de manière illégale pour tromper
soit l'autorité émettrice (un Etat, une administration postale),
soit les collectionneurs dans le cas de pièces de collection.
L'objectif du faussaire peut être l'appât du gain, mais aussi la prouesse artistique (Jean de Sperati parlait de «philatélie d'art»).
La propagande peut également animer la création de faux pour tromper la poste.

Un exemple de "faux de propagande": Les "Faux de l'Intelligence-Service".

Faux timbre «Futsches Reich» de l'opération Corn Flakes en 1945:


Dans le même registre, le faux de Gaulle de Nice (N°517h):

Le réseau de Résistance "COMBAT", dans les Alpes-Maritimes, eut l'idée, en 1943 dans le cadre de la guerre psychologique,
de remplacer l'effigie de Pétain sur le 1F 50 brun par celle du général de Gaulle.
L'idée avait été émise par Rossi, chef d'un service de renseignements clandestins.
Elle fut reprise par Jean Constant et "Baton", chefs départementaux du mouvement "Combat" des Alpes Maritimes.
La maquette fut réalisée par "Dautel", "Robert" et "Joubert", comme dessinateurs, et "Boggio" comme photographe.
La photogravure et la mise au point de la planche furent réalisés par Robert Thivin, fusillé, par la suite, par la Gestapo.
Un premier tirage fut réalisé à l'Imprimerie "Champamon", rue du Rocher, Nice (2000 feuillets perdus).
Le second tirage par l'Imprimerie "Pontara", 52 rue Lamartine, Nice.
Le tirage a été réalisé en feuillets de 9 timbres (3 x 3).
Le papier varie du blanc-jaune au gris, la teinte de brun-rouge au chocolat.
De nombreux plis furent affranchis et expédiés entre le 22 et le 30 Juillet 1943 dans le sud-est.
Il existe des blocs non-dentelés, ainsi que des blocs mal dentelés.

Quelques faux pour tromper La Poste

Marianne de Béquet d’Aubervilliers (N°1665f):

Faux apparu en juin 1975 dans la région parisienne en feuille de 100 sans indications de service.

Marianne de Briat de Marseille:
_______________

Ce timbre a été vendu à Marseille et dans le sud de la France auprès de certains buralistes qui l’achetaient 1.00F pour le revendre 2.30F.
Il existe deux types: dentelé 11 (N°2614e) & dentelé 13 (N°2614f).

Marianne de Briat de Barcelone (N°2614d):
__

Les blocs «Marianne du Bicentenaire» dits «Faux de Barcelone» dentelé 11 avec tête-bêche et ND avec tête-bêche (Sans phosphore).
Ceux ne sont pas réellement des faux pour tromper La Poste.
En effet, ils ont été imprimés pour dénoncer le choix de La Poste suite au concours lancé pour remplacer la «Liberté de Gandon».
La Poste en retenant la maquette de Louis Briat, celle-ci n’étant pas issue d’un dessin graphique
mais d’une conception informatique (une révolution, pour l'époque), a soulevé une certaine polémique.

Quelques faux pour tromper les collectionneurs



(Source de ces fiches)

Source: J-François Brun

Source: Delcampe-magazine

Source: ASPPI

Avez-vous aimé ce sujet?_____
_____

________
________
________
________


Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce logo:

Philatéliquement vôtre,
Corailphila, administrateur du site.


Dernière édition par Corailphila le Mer 5 Sep - 11:58 (2018); édité 26 fois







MessagePosté le: Dim 1 Nov - 13:09 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?







MessagePosté le: Dim 7 Mai - 10:08 (2017)    Sujet du message: F comme "Faux timbre"


Source: Timbres-magazine

Avez-vous aimé ce sujet?_____
_____

________
________
________
________


Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce logo:

Philatéliquement vôtre,
Corailphila, administrateur du site.







MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:59 (2018)    Sujet du message: F comme "Faux timbre"

Montrer les messages depuis:   
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Tous droits réservés: © Corailphila - 19 novembre 2012 - © Dictionnaire anecdotique de la Philatélie   -  Contact

Retour en haut Retour en haut

La Philatélie ensoleillée sur Philatelistes.net La Philatélie ensoleillée sur Philatelistes.net La Philatélie ensoleillée sur Philatelistes.net